Un petit village perdu dans les montagnes de l'himalaya

Tourisme insolite : Khewra, la mine de sel rose de l’Himalaya

La mine de sel rose de Khewra représente l’une des attractions les plus prisées des Pakistanais et des touristes du monde entier, en raison de la beauté des parois de ses galeries et de son intérêt thérapeutique.

Tourisme insolite : les mines de sel rose de l’Himalaya

Située à 160 km au sud d’Islamabad et à 300 km à l’ouest des contreforts de l’Himalaya, la mine de Khewra est la deuxième mine de sel gemme du monde ; ce site touristique extrêmement fréquenté abrite un centre de santé où se pratique l’halothérapie (la thérapie par le sel).

Découverte de la mine de Khewra

La légende raconte qu’au IVe siècle av. J.-C., les chevaux des armées d’Alexandre le Grand léchaient les parois rocheuses montagneuses ; ils permirent ainsi aux hommes de détecter la présence de sel et de découvrir la mine de Khewra.

Cependant, l’exploitation de ce gisement n’a commencé que sous l’Empire moghol (XVIe – XIXe). Dès 1872, sous la domination britannique, la mine de Khewra entama de profondes transformations afin d’augmenter la production de sel rose.

Depuis le partage de l’Empire colonial britannique des Indes en deux États indépendants (l’Inde et le Pakistan) en 1947, la mine de Khewra est la propriété du Pakistan et constitue une véritable merveille touristique pour le pays.

La mine de Khewra, destination insolite

FP Hubert | France 2 – Sel rose de l’Himalaya, novembre 2019

La mine comporte 17 niveaux creusés profondément dans le sol ; la température est constante à tous les niveaux et s’élève à 18°C.

Les parois rocheuses aux dégradés de couleurs blanches, rose et rouge, offrent une vue stupéfiante de beauté ; leur aspect marbré est obtenu grâce aux trois principaux minéraux contenus dans le sel : la couleur blanche indique la présence de chlorure de sodium, la couleur rose pour le magnésium, et la couleur rouge pour le fer.

La mine déploie 40 km de tunnels dans lesquels les travailleurs extraient le sel par explosion de la roche avec de la poudre, une méthode qui n’a pratiquement pas changé depuis le début de l’exploitation ; les blocs récupérés sont constitués de sel brut d’une pureté moyenne de 98 %.

Un haut-lieu touristique magnifié par des éclairages scéniques

Flâner dans les tunnels et admirer les parois aux marbrures rose-rouge ne sont pas les seuls intérêts de la visite. En effet, la mine de Khewra dévoile de nombreuses surprises à chaque détour de tunnels.

  • Une salle de réunion : La mine dispose d’une grande salle de réunion nommée Assembly Hall d’une hauteur de 75 mètres ; son éclairage illumine ses parois et fascine les touristes.
  • Une mosquée : La mosquée Badshahi a été construite à l’intérieur même de la mine ; elle est composée de murs en briques de sel gemme aux multiples nuances et éclairés de l’intérieur.
  • Un Palais aux miroirs : Le Shish Mahal, ou Palais aux miroirs, est une zone créée en sel rose très pâle et transparent qui scintille comme des cristaux de diamant ; elle serait, selon certains, le joyau de la visite.
  • Des zones avec des piscines : D’autres chambres contiennent des piscines remplies d’une solution saumurée, également illuminées de lumières fantaisie ; certaines de ces chambres sont reliées entre elles par des ponts de sel où l’éclairage scénique magnifie ici aussi le spectacle.
  • Des sculptures et des statues : Des sculptures et des statues représentant des monuments et des hommes célèbres se découvrent au fil de la visite.

Un centre de thérapie par le sel

Sel rose de l'himalaya

Le sel de la mine de Khewra contient 84 minéraux : fer, potassium, magnésium calcium, manganèse, zinc, etc. De ce fait, la mine de Khewra est devenue un lieu de pratique pour l’halothérapie, destiné exclusivement à soulager l’asthme provoqué par des allergies et les maladies respiratoires.

La société d’exploitation a fourni des installations médicales à l’intérieur même de la mine de Khewra et en a fait un centre médical appelé le Asthma Resort. Ce lieu de santé se présente comme un centre de villégiature de prestige pour les patients concernés, avec une réception, un salon avec fontaine, des canapés et un écran de télévision. Un système de ventilation régule la température et l’humidité, de façon à obtenir un micro-climat bénéfique aux patients.

Les patients occupent une cabine indépendante construite de briques de sel délicatement éclairées et chauffées avec des lampes. Ces briques dégagent des particules antibactériennes dans un environnement stérile qui purifient les poumons à chaque respiration.

Les cures au Asthma Resort peuvent se réalisent sur plusieurs jours, de 9h00 à 18h00 ; les nuits se passent dans un hôpital proche de Khewra.

La thérapie par le sel attire les asthmatiques du monde entier.

Infos pratiques

Tarifs de la visite de la mine de Khewra :

  • Adulte étranger : 20 USD.
  • Étudiant étranger : 10 USD.
  • Prévoir des frais de parking si nécessaire.

Des maisons d’hôtes à proximité de la mine proposent des hébergements.

Des guides se tiennent à la disposition des touristes pour leur faire bénéficier d’une expérience culturelle riche.

Une partie de la visite peut s’effectuer en petit train électrique.

Des kiosques à l’intérieur de la mine procurent un lieu de détente avec des rafraîchissements.

L’accueil fait également office de boutique de souvenirs, pour ne rien oublier de cette extraordinaire découverte des mines de sel rose de l’Himalaya.

Retour haut de page