Femme faisant une virée à vélo au milieu des champs

Le vélo gravel vous rend heureux

Le bonheur. Il est facile pour certains. Il est plus insaisissable pour d’autres. Mais la recherche du bonheur est le but de pratiquement tout le monde. Définir le bonheur est néanmoins difficile, principalement parce que chaque personne voit le bonheur différemment. Une chose est sûre, cependant. Les personnes heureuses savent que pour être heureux, il ne suffit pas de rester assis à attendre que le bonheur se présente. Vous devez faire des choses qui vous rendent heureux, et le vélo de gravel nous rend plus heureux.

Les amateurs de vélo de gravel le comprennent parfaitement, même s’ils ne sont pas toujours capables d’exprimer ce concept. Ils le vivent tout simplement à travers leur vélo. Les scientifiques, quant à eux, ont beaucoup étudié le sujet du bonheur ces dernières années, et leurs travaux ont abouti à des conclusions intéressantes sur ce qui nous rend heureux en général et sur la façon dont le vélo améliore spécifiquement notre bonheur. Voici ce qu’ils ont découvert :

Le bien-être commence dans le cerveau

Le bonheur est une question d’humeur, et l’humeur est une question de cerveau. Ou, plus précisément, des substances chimiques présentes dans le cerveau, appelées neurotransmetteurs. Voici une brève leçon de science du cerveau. Les neurotransmetteurs sont les messagers du cerveau, qui transmettent les signaux entre les cellules nerveuses appelées « neurones ». Franchement, votre corps ne pourrait pas fonctionner sans eux. Les neurotransmetteurs indiquent à votre cœur quand et comment battre, à vos poumons comment inspirer et expirer, et à votre estomac comment gérer les aliments que vous lui apportez. Ils sont impliqués dans pratiquement toutes les activités auxquelles votre corps participe. Et cela inclut la régulation de l’humeur.

Il existe de nombreux types de neurotransmetteurs qui ont une certaine influence sur l’humeur, comme la mélatonine, l’insuline, la dopamine, l’ocytocine et d’autres. Mais le plus important est la sérotonine, qui affecte non seulement l’humeur, mais aussi l’appétit, le sommeil, la fonction sexuelle, la mémoire, l’apprentissage et bien d’autres choses encore. Un déséquilibre des niveaux de sérotonine peut causer des ravages dans tous ces domaines, et la recherche a montré que de faibles niveaux de sérotonine ont été liés à la dépression et même au suicide.

Alors, quel est le rapport entre tout cela et le fait de faire du vélo de gravel ? C’est en fait assez simple : l’exercice, en particulier l’exercice aérobique, augmente à la fois la production et la libération de sérotonine. D’autres études ont indiqué que l’exercice augmente également les niveaux d’autres substances chimiques « heureuses » comme la dopamine et l’ocytocine. Et, comme tous les cyclistes du monde vous le diront, le vélo est un excellent moyen de faire battre votre cœur.

Courir et bien-être | C’est quoi un vélo Gravel ?

Le gravel aide le sommeil. Bien dormir participe à vous rendre heureux

Il n’y a pas beaucoup de choses qui nous font nous sentir mieux que de nous réveiller rafraîchis et plein d’énergie après une bonne nuit de sommeil. Pourtant, de nombreuses personnes trouvent qu’il n’est pas si facile d’avoir une nuit de sommeil complet et réparateur. Combien sont-ils ? Selon les Centres de contrôle des maladies et de la douleur du gouvernement américain, plus d’un tiers des adultes américains ne parviennent pas à dormir suffisamment et régulièrement. Et ce n’est pas bon. Le manque de sommeil entraîne un certain nombre d’effets négatifs graves et, dans certains cas, carrément effrayants, comme :

Et puis, il y a tout simplement la mauvaise humeur. Le manque de sommeil est à l’origine de toutes sortes de problèmes, dont beaucoup sont directement liés à notre bien-être mental et émotionnel. En d’autres termes, le sommeil est essentiel pour être heureux.

Quel est le lien entre tout cela et le cyclisme ? Si vous ne l’avez pas encore deviné, c’est le suivant : l’exercice améliore le sommeil. Comment le savons-nous ? La science, sous la forme d’études cliniques. Des tas et des tas d’études.

Pensez-vous que le cyclisme et le CBD sont compatibles ?

>> Focus sur le CBD : peut-il être considéré comme un produit dopant ?

Faire du gravel entre amis participe à votre bien-être quotidien

Homme à vélo pendant la tombée de la nuit

On peut faire du vélo seul, mais les cyclistes roulent souvent en groupe et ont tendance à partager leur amour du vélo entre eux. Pour s’en convaincre, il suffit de sortir un samedi ou un dimanche matin et de regarder autour de soi. Vous verrez des cyclistes par dizaines, certains par deux, d’autres en groupes d’une douzaine ou plus. Et considérez ceci : il existe littéralement des centaines de clubs en France.

Il est temps de se tourner une fois de plus vers la science pour connaître ce fait important : être socialement connecté et avoir des amis nous rend plus heureux. En fait, de nombreux experts estiment que l’interaction sociale est la principale clé du bonheur. Voici quelques résultats d’études intéressants :

Il existe un risque accru de décès pour les personnes ayant une faible quantité, et parfois une faible qualité, de relations sociales. Les personnes très sociales, qui entretiennent les relations les plus fortes avec les autres, sont généralement les plus heureuses. Une personne qui double le nombre de ses amis ressent le même effet positif sur son bien-être qu’une augmentation de 50 % de ses revenus. En outre, il s’avère que notre cerveau est en fait câblé pour les connexions sociales. Et ces liens sociaux doivent impliquer des interactions réelles, en face à face. Les médias sociaux ne font pas l’affaire. En fait, une étude menée par des chercheurs de l’université du Michigan a révélé que l’interaction avec d’autres personnes par le biais de Facebook peut en fait nuire au bien-être.

Voici l’essentiel : vous venez d’arriver en ville, vous voulez rencontrer des gens, mais vous n’aimez pas les bars pour célibataires ? Achetez un vélo et commencez à rouler. Vous rencontrerez des gens amusants et intéressants avant même de vous en rendre compte, et vous serez plus heureux.

La liberté que procure une sortie en vélo entre amis est indescriptible. Vous prenez une sacoche de gravel, de la nourriture à l’intérieur et vous êtes parés pour des heures de balades.

Retour haut de page