Couple allongé pris d'une crise de fou rire

Quel est l’impact du stérilet en cuivre sur la libido ?

Les contraceptions hormonales sont connues pour diminuer la libido, et c’est la raison pour laquelle plusieurs personnes passent aux contraceptions non hormonales. Parmi ces dernières, nous pouvons retrouver le DIU, soit le stérilet. Celui-ci se décline en deux types : hormonale ou en cuivre.

Aujourd’hui, nous aborderons le sujet du stérilet en cuivre. Plusieurs personnes optent pour cette contraception afin d’éviter les inconvénients causés par les autres, notamment l’impact sur la libido. Mais est-ce que réellement le stérilet en cuivre n’a aucun impact sur la libido de la femme qui le porte ? C’est ce que nous allons découvrir dans le présent article !

Le stérilet en cuivre a-t-il un impact sur la libido ?

Pop Laura | MON EXPÉRIENCE AVEC LE DIU (STÉRILET) AU CUIVRE I Pose, douleurs, règles, idées reçues…

Il existe deux types de DIU : hormonal et au cuivre. Les DIU hormonaux libèrent de la progestérone qui épaissit la glaire cervicale et inhibe parfois l’ovulation. Les DIU au cuivre, quant à eux, désactivent les spermatozoïdes. Les deux dispositifs sont insérés dans l’utérus et peuvent rester en place pendant 3 à 10 ans, selon le type. Si une personne ne souhaite plus utiliser le stérilet, celui-ci peut être retiré à tout moment. En général, les personnes qui utilisent des stérilets hormonaux ou au cuivre disent que leur méthode de contraception n’a aucun effet sur leur satisfaction sexuelle, voire l’améliorent !

Comme les implants et les injections, les stérilets sont une excellente option pour ceux qui ne veulent pas penser à la contraception tous les jours. CE dispositif est également l’une des méthodes de contraception les plus efficaces. Seulement 1 personne sur 500 qui utilise un DIU hormonal tombe enceinte dans l’année suivant son utilisation. Quant au DIU au cuivre, 4 personnes sur 500 qui l’utilisent tomberont enceintes dans l’année suivant son utilisation.

Il faut aussi savoir que bien que les personnes utilisant un DIU hormonal puissent initialement présenter des saignements répétés ou anormaux, les DIU hormonaux ont tendance à réduire les saignements menstruels et la douleur après quelques mois d’utilisation, ce qui peut améliorer le comportement sexuel !

Que faut-il faire si le stérilet en cuivre influe négativement sur la libido ?

Couple se tenant face à face avec les yeux fermés

Choisir une méthode de contraception n’est pas un engagement à vie. Même si vous décidez d’utiliser un implant ou un DIU, vous pouvez toujours le retirer avant la fin de sa durée de vie utile. Que vous utilisiez ou non un contraceptif, vous pouvez toujours utiliser Clue pour suivre votre activité sexuelle et votre désir. Ce suivi peut vous aider à faire des choix conscients pour commencer, arrêter ou changer votre méthode de contraception.

Si vous êtes à l’aise avec votre approche, d’autres facteurs, comme le stress ou votre relation avec votre partenaire, peuvent avoir un impact sur votre sexualité. Si vous commencez une nouvelle méthode de contraception, patientez pendant quelques mois pour voir comment votre organisme réagit ! Dans tous les cas, c’est à vous de décider quand arrêter la méthode ! Si vous n’en voulez plus, vous n’avez pas besoin d’attendre pour le changer.

La pose du stérilet en cuivre

Il existe deux contre-indications à la pose du stérilet :

  • des antécédents de grossesse extra-utérine, car il peut augmenter les risques de ce type de grossesses ;

  • la malformation utérine, parce que le stérilet en cuivre ne pourra pas tenir. Une grossesse peut arriver dans un coin de l’utérus où le DIU n’est pas placé.

L’insertion du DIU se fait après avoir déterminé qu’il n’y a pas d’infection, de préférence, pendant la menstruation, pour s’assurer que le DIU n’est pas inséré durant la grossesse (cela peut conduire à une fausse couche). Si la pose a lieu en dehors de la période prescrite, un test de grossesse est effectué la veille de la pose du stérilet, et si le test de grossesse est négatif, le stérilet est posé ! Chez les femmes n’ayant jamais accouché, le stérilet peut être douloureux à la pose, il est donc conseillé de prendre un anti-douleur les heures précédant ou suivant la mise en place du stérilet.

Une échographie, par radiologue après la pose du stérilet ou par le gynécologue, doit être effectuée. Elle vous permet de vérifier que le stérilet est correctement placé. Lorsqu’un DIU est inséré en dehors d’une période menstruelle, les femmes peuvent remarquer des saignements brefs et légers, c’est normal et aucune mesure ne doit être prise ! Les saignements, les pertes vaginales malodorantes ou les douleurs persistantes dans les 48 heures suivant la pose du DIU peuvent être notés.

Retour haut de page