Bébé pleure pendant un épisode de poussée dentaire

Comment soulager une dent de lait qui pousse ?

Les bébés sont les fruits de l’amour. Ils sont très précieux, et l’on ne finit jamais de s’inquiéter pour eux, surtout pour leur santé. Pendant leurs années d’enfance, il y a différentes étapes qu’ils doivent traverser. La poussée dentaire est l’une d’entre elles. Pendant cette période, ils pleurent presque tout le temps, ils ont des joues rouges, ils ne dorment pas bien.

En effet, les bébés subissent différents malaises pendant l’apparition de leurs premières dents. La plupart des parents ont des difficultés pour y faire face. Cet article vous permet de connaître ce qui se passe vraiment lors de la poussée dentaire du bébé. Découvrez également quels en sont les symptômes et les choses à faire avant et après ce moment difficile.

Une poussée dentaire : c’est quoi  ?

Les dents qui apparaissent pendant la poussée dentaire sont appelées : «  Les dents de lait  », ou nommées aussi «  dents primaires ». Ce qu’on appelle la poussée dentaire, c’est la sortie des os de la mâchoire en perçant la gencive.

Les dents primaires apparaissent progressivement jusqu’à ce qu’elles soient au nombre de vingt. Dans la majorité des cas, la première dent sort entre le quatrième mois et le septième mois du bébé. Ce phénomène est un peu dur pour les enfants, car cela leur fait mal. Toutefois, cela ne nécessite pas du traitement, parce que ce n’est pas une maladie.

La Maison des Maternelles | Soulager les poussées dentaires

Comment se fait l’apparition des dents des bébés ?

En général, les dents de lait apparaissent dès que le bébé atteint ses six mois.

Le nombre de dents des bébés

En tout, pour les dents de lait, le nombre s’arrête au 20. Le bébé obtient ses 20 dents en général à ces 3 ans. Pendant le phénomène de la poussée dentaire, les 32 dents adultes se développent aussi dans la mâchoire en même temps. Ces dents s’appellent : «  dents de la sagesse ». Elles sortent entre l’âge de 6 ans et 12 ans.

Leur ordre d’apparition

La sortie des dents de lait se fait en général de manière variable. La plupart du temps, elles apparaissent dans l’ordre suivant :

  • à l’âge de 6 à 12 mois : les deux incisives du bas, après celles du haut ;
  • à l’âge de 9 à 13 mois : les incisives latérales ;
  • à l’âge de 13 à 19 mois : les premières molaires ;
  • à l’âge de 13 à 19 mois : les canines ;
  • à l’âge de 25 à 33 mois : les deuxièmes molaires.
Bébé mord la manche de son pull pour soulager sa poussée dentaire

Quels en sont les symptômes ?

La poussée dentaire entraîne souvent de l’inconfort chez les enfants, dont voici les plus ordinaires :

  • Des joues rouges ;
  • Salive abondante et le bébé a tendance à mordiller ;
  • Gencives un peu gonflées et douloureuses ;
  • Sommeil agité ;
  • Humeur grognonne ;
  • Pleure ;
  • Fièvres légères avec une température au-dessous de 38°.

Notez que si la fièvre augmente ou la douleur ne cesse pas de s’aggraver, vous devez emmener votre bébé au médecin.

Quels sont les gestes à éviter pendant la poussée dentaire de votre bébé ?

Certains gestes sont à éviter même si vous souhaitez alléger les symptômes de la poussée dentaire chez votre bébé. Alors, éviter de :

  • Lui donner des morceaux de fruits et légumes durs, comme des carottes, des pommes, entre autres. Cela est particulièrement interdit, surtout si le bébé est encore trop petit, c’est-à-dire avant l’âge de 2 ans. Le but est de lutter contre les risques d’étouffement ;
  • Lui donner des biscuits de dentitions. C’est pour éviter l’apparition des caries dentaires qui sont obtenues à partir des sucres ;
  • Lui mettre l’anneau en caoutchouc qui pourrait l’étrangler ;
  • Utiliser un gel analgésique, car il y a beaucoup de risque sur l’avalement avec une forte quantité, surtout, si vous ne consultez pas un médecin avant l’utilisation ;
  • Attacher le collier de noisetier à son cou (pour le risque d’étouffement aussi, surtout si les billes se détachent.).

Comment le soigner ?

Il n’y a pas de traitement particulier pour le soin de la poussée dentaire, mais plusieurs façons sont disponibles pour la soulager comme il faut :

  • Premièrement, réconfortez votre titi. Cette action lui permettra de sentir qu’il y a des personnes à ses alentours pour le soutenir, surtout pendant que la douleur s’aggrave. Le fait que ses parents le cajolent lui permet de comprendre que la poussée dentaire est un phénomène naturel.
  • Après, massez délicatement ses gencives avec une brosse à dents spéciale pour bébé. Cette brosse à dents se caractérise par sa souplesse. Vous pouvez la remplacer par votre doigt, mais bien propre.
  • Ensuite, donnez-lui des aliments très froids comme du yaourt ou aussi des compotes réfrigérées. Le froid peut prendre le rôle d’une anesthésie locale.

Pour éviter les irritations qui peuvent être obtenues par des salives abondantes, nettoyez-lui le visage régulièrement. Si vous êtes sûre qu’il ne peut pas mordiller l’anneau en caoutchouc, donnez-le-lui. Le fait de le mettre quelques heures dans le réfrigérateur avant l’utilisation est conseillé, mais attention, pas dans le congélateur, car trop froid, l’anneau risque de blesser la bouche de l’enfant. En cas de force majeure, si la douleur s’évolue, vous pourrez utiliser des médicaments pour le calmer comme de la pommade ou aussi de l’acétaminophène. Toutefois, il est toujours judicieux de consulter un médecin avant de lui donner quoi que ce soit.

Alors, la poussée dentaire est un phénomène naturel que tous les enfants doivent surpasser. Il n’y a pas vraiment de quoi donner matière à s’inquiéter pendant cette période, quoique cela puisse vraiment faire mal au bébé. Il faut tout simplement faire comprendre à votre enfant que vous, ses parents, seraient toujours à ses côtés pour le soutenir.

Retour haut de page