Femme prenant une pilule contraceptive

Pilule et libido : y a-t-il un lien entre les deux ?

Lorsqu’elles sont sous pilule contraceptive, certaines femmes se plaignent d’un manque de désir sexuel et d’une baisse de libido. Mais alors, est-ce que c’est une réalité ou simplement un mythe. Découvrez, dans cet article, tout ce qu’il faut savoir à ce sujet, ainsi que les causes et les alternatives à prendre !

Est-ce que la pilule fait baisser la libido ?

Il est difficile d’avoir une réponse à cette question, car beaucoup d’études ont été menées pour étudier le lien entre la libido et la pilule et les résultats ne sont pas unanimes. Néanmoins, beaucoup de femmes disent que l’utilisation de la conception hormonale leur fait baisser la libido. Cela peut alors s’expliquer par la baisse de testostérone provoquée par certains contraceptifs. D’autres, mettent en cause une sécheresse vaginale, par exemple, en raison de leur faible dose d’œstrogènes.

Par ailleurs, la pilule peut, chez certaines femmes, au contraire, un booster de libido. En effet, beaucoup de femmes souffrent de règles douloureuses et la prise de la pilule peut alors réguler leurs hormones et diminuer ces douleurs. Ainsi, elles pourront mieux vivre leur sexualité et ne plus se concentrer sur les douleurs qui peuvent altérer leur vie sexuelle.

En outre, beaucoup pensent également que le préservatif est un frein pour la libido. Enfiler un préservatif externe est souvent délicat pour un homme. En effet, si son érection n’est pas à son maximum, il pourrait l’enfiler difficilement. Aussi, certains hommes ont peur de perdre leur excitation dans le cas où l’acte serait interrompu. Tout ceci est généralement psychologique, il est important de maintenir la connexion sexuelle avec la communication par exemple. Aussi, les préservatifs sont une excellente alternative pour les femmes qui ne souhaitent pas prendre d’hormones de contraception, surtout que les dernières générations de préservatifs sont conçues afin de maximiser le plaisir.

Découvrez :  Comment l'alcool influence-t-il la libido ?

Quelles sont les causes de la baisse de libido avec la prise de la pilule ?

https://www.youtube.com/watch?v=78P5vhvk87I
Doctossimo | Contraception hormonale et baisse de libido

Les contraceptions hormonales, comme la pilule, peuvent causer une diminution du plaisir à cause des hormones qu’elles contiennent. Cela peut, par exemple, entraîner une sécheresse vaginale qui pourra être à l’origine de douleurs pendant les rapports par manque de lubrification. Aussi, on sait que c’est durant l’ovulation que la femme sécrète le plus de phéromones qui jouent un rôle dans la sexualité. Cependant, l’œstrogène ou la progestérone présents dans la pilule bloquent l’ovulation. Cet arrêt peut alors entraîner une baisse de libido et donc, un manque de lubrification.

Dans ce cas, il faudra discuter avec votre partenaire et opter soit pour un lubrifiant ou pour une autre contraception. Il arrive également que la baisse d’œstrogènes favorise la sécheresse intime. Dans ce cas-là, il faudrait demander conseil à votre gynécologue. Mais cette sécheresse peut aussi être causée par une infection qui assèche la paroi vaginale et qui provoque une mauvaise lubrification. Ainsi, pour la détecter, il faudra faire des visites régulières chez votre gynécologue.

Que faire si l’on pense que la pilule est à l’origine d’une baisse de libido ?

Portrait d'une femme en pleine réflexion

Dans le cas où vous prendriez déjà la pilule et que vous souffrez soudainement d’une baisse de libido, il est conseillé de l’arrêter 3 à 6 mois, avec un avis médical, et si votre désir sexuel revient, c’est que le problème venait effectivement de la pilule. Mais il est tout de même préférable de demander conseil à un sexologue. Celui-ci pourra vous recommander un autre moyen de contraception qui pourra mieux vous convenir.

Découvrez :  Comment traiter la baisse de libido chez la femme ?

Toutefois, dans le cas où, même avec l’arrêt de la pilule, le désir sexuel ne revient pas, il faudrait envisager la prise en charge par un sexologue. Ainsi, vous avez 3 cas de figure :

  • le problème de libido n’était pas en lien avec la pilule ;
  • l’origine de la baisse de la libido est liée à plusieurs causes ;
  • la pilule a joué un rôle dans le bouleversement de la libido.

En effet, la libido chez certaines femmes n’a aucun lien avec les cycles hormonaux. Ces dernières ne ressentent pas de variation de désir avec les cycles. Ainsi, la pilule pourrait ne rien changer à la libido et vous pourrez continuer à la prendre sans problème. Cependant, la pilule en continu risque de modifier la libido si celle-ci est présente à des moments bien précis du cycle. À l’inverse, la pilule peut améliorer la libido, si son absence se fait ressentir à une certaine période du cycle.

Retour haut de page